L’école de la négoc

IMG_5637En Inde, tout se négocie et gare à celui qui abat ses cartes trop tôt. C’est ainsi. Le moindre déplacement en rickshaw, l’achat de vêtements, la chambre d’hôtes, les prix de base se fixent à la tête du client. Manque de chance, nous sommes blancs et affiliés, dans certains esprits, à des « paniers percés ». Preuve en est, même des inconnus demandent une photo d’eux pour ensuite la monnayer.

Si la négociation ne se pratique que très peu en France, elle est ici ancrée dans la culture. L’écart entre le prix avancé par le vendeur, et celui que vous proposez, s’amplifiera en fonction des talents de négociateur. Quand bien même vous en n’ayez ! Mais pas de soucis pour cela, ils se dévoilent en posant le pied sur le sol indien.

Il faut alors trouver le prix juste, celui où vous n’avez pas le sentiment d’être arnaqués sans pour autant soutirer tous les bénéfices au vendeur. Une bonne affaire, c’est lorsque les deux parties en sortent gagnantes. Et ce n’est si simple.

Lire la suite

Publicités

S’armer de patience

« Tout européen qui vient en Inde gagne de la patience, s’il n’en a pas. Et il la perd, s’il en a. »

IMG_0384
Patience, Patience.

Le proverbe indien dit bien vrai. La patience est une règle d’or ici, difficilement mesurable pour nos tempéraments « fonceurs » d’européens. La « zen attitude » s’apprend et devient d’ailleurs quasiment vitale pour relativiser les moindres gestes du quotidien.

Lire la suite

Tourista : l’épopée rocambolesque !

IMG_0560Ah, le voyage … Ce savoureux interlude qui peut virer au cauchemar si l’on attrape la malheureuse et redoutée bactérie : la tourista. Médecins, proches, voyageurs … Tous y sont allés de leurs expériences pour nous mettre en garde.

Nous savons qu’elle plane au dessus de nos têtes, sans jamais savoir quand et où elle va tomber… Pouvant donner lieu à des épopées rocambolesques !

Lire la suite