Ce n’est qu’un au revoir

2 mois. Un premier long voyage, si court à la fois.
Toutes les bonnes choses ont une fin. Ainsi, il est temps pour moi de clore cette aventure littéraire.
Elle m’a permis de mettre des mots, pas toujours suffisamment justes, sur cette expérience incroyable. Mais aussi de trouver un refuge, un cocon, quand le quotidien et la réalité déboussolaient.

IMG_5351_1

Je me souviendrai de ce premier pas posé à l’aéroport, de la chaleur suffocante, des interpellations de chauffeurs, de la conduite furieuse sur la route, de l’odeur du Chaï tea, des épices, du poisson pas frais, de la pollution. Et de ma tête qui n’en fini plus de tourner, perdue dans ce nouveau monde.

Je me souviendrai de l’acclimatation brutale, ce deuxième jour au bidonville, échouée par terre. De cette main tendue par des inconnus, de la générosité sans faille des jeunes ados, du regard de la grand-mère de Rupali, de sa main chaude posée sur mon front.

Je me souviendrai des amis français et philippins, de nos colocataires à la guest house, de leurs conseils avisés, des soirées endiablées, et de leur générosité pour nous faire découvrir cette Inde dans laquelle ils ont choisi de vivre.IMG_6428


Je me souviendrai
 de l’immensité de ce pays, gouté par petites touches succintes le temps des week-ends. De Goa, ses pêcheurs et ses balades en scooter. Du Kerala, ses backwaters et ses habitants au grand cœur. De Jaipur, et ses paysages chevaleresques. Et puis, Mumbai et ses montagnes environnantes, découverts plus en profondeur, de notre quartier jusqu’aux fines ruelles du bidonville de Dharavi.

Je me souviendrai de cette force d’accueil, en les personnes de Mohin et Rajech, deux chauffeurs, de Joseph l’hôte, de Nawneet ou encore de tous ces enfants au bidonville. Rupali, Sonali, Renu, Saïf, Misba, Zabeli, Anu, et tous ceux que j’oublie. De leurs sourires. De leur curiosité intarissable. De cette question d’Anu : « Es-tu un extraterrestre ? », alors fraîchement débarquée au milieu de nulle part avec ma peau blanche.

Je me souviendrai des moments de doute, de remises en question quand des enfants aux prunelles noires vous supplient de l’argent, quand les contrastes de richesse -si grands- vous triturent la pensée, quand l’engagement en bénévolat prend un autre sens et bouscule vos attentes.

Et pourtant, dans ces moments là, je me souviendrai aussi de cette quête de soi pour trouver des nouveaux repères, comprendre ses réels besoins, ses ambitions profondes. De cette fierté d’être là, à milles lieux de sa zone de confort, loin du train-train quotidien.

Je me souviendrai de l’admiration envers les jeunes filles de l’association. Combattantes et ambitieuses. Des embûches placées sur leur chemin, par la culture, la religion, les castes. De leur combat pour un monde plus égalitaire. De leur ingéniosité pour briser les stéréotypes et être actrices de leur destin.

IMG_5062

L’inde, c’est ça. Une leçon de vie. Une claque qui fait du bien, remet à sa place. J’espère me souvenir de tout ça, et d’autres souvenirs non énumérés, et d’en garder le meilleur. Merci à tout ceux qui ont suivi nos péripéties (près de 10 000 vues) et ont découvert l’Inde par ce biais.

Au revoir chère Inde. Bonjour Thaïlande ! 

Publicités

10 réflexions sur “Ce n’est qu’un au revoir

  1. nous aussi avons partagés cette formidable expérience de découverte mélange de joie et de soufrances
    pour tous ces habitants dans leurs diférences de vie ,merci à vous d’avoir pris le temps de nous informer
    de votre expérience!!! et maintenant bon vent pour la taylande avec Clémént

    J'aime

  2. tu as été magnifique dans tes propos . le choix de tes photos était judicieux. tu dis que tu te souviendras de toutes ces personnes mais à l’inverse soit sur que toi aussi tu as du leur apporter beaucoup et ils ne t’oublieront pas .encore merci de ce partage et bon voyage.

    J'aime

  3. Un page se tourne, un expérience dépaysante riche en rencontre et en partage…
    Dommage de quitter l’inde et tes récits.
    Place dorénavant à la THAÏLANDE ET LE LAOS !

    J'aime

  4. Très bel article . c’est magnifique j’ai eu les larmes aux yeux!!!!!! une fin vraiment explosive . Une très belle aventure qui nous a fait voyager. bon vent pour la Thaïlande.
    Merci

    J'aime

  5. Un grand merci Mathilde pour tes récits qui m’ont fait voyager au plus près de ton quotidien. Belle route à toi et à Clément en Thaïlande. Avec toute mon affection. Béné

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s