Let’s Go to Mumbai !

Le 26 juin 2015, je mettrai les pieds dans la fourmilière de l’Inde… La « Maximum City », inarrêtable même en pleine mousson. Comment en suis-je arrivée là ? L’envie d’ailleurs se forge depuis un moment dans mon esprit. Mais ce n’était jamais le bon moment. Les études de journalisme ont débouché sur une alternance à Ouest-France et un CDD. Parallèlement, des piges réalisées pour le plaisir d’écrire et l’enivrement des rencontres ont capté le peu de temps qu’il me restait.

Et puis, avec Alain ( compagnon de tous les jours – actuellement apprenti en ingénierie climatique – ), on s’est dit :

« Pourquoi pas partir à deux, là, cet été  » ?

Son école lui imposait une expérience à l’étranger. Pour ma part, j’en avais le fort besoin sur les plans personnel et professionnel. L’immersion dans la vie indienne, le temps de quelques mois, ne pouvait être qu’une corde de plus à mon arc de jeune journaliste. Un responsable m’a conforté :

« Mathilde, un proverbe indien dit « qu’on meurt de ne pas oser. » Fonces. »

J’étais confortée. Quitter l’ouest de la France, mais pour aller où ? L’Asie du Sud-Est est vite devenue une évidence. Le choix de l’Inde, et plus spécifiquement de Bombay, s’est ensuite fait de fil en aiguille en adéquation avec nos projets mutuels. Si on avait su que l’obtention des visas serait un tel casse-tête, peut-être aurait-on revu la destination ! Et puis, les réactions n’ont pas été des plus encourageantes.

« Ah l’Inde… Magnifique, mais tellement dur ! »

« Vous êtes dingues !! Qu’allez-vous faire la bas ? »

« La misère va totalement vous chambouler. »

Finalement, tout ça approche à grand pas et nos projets, bien ficelés, ont rassuré les esprits ! Car pas question de lésiner sur place. De longues recherches, échanges de mails plus ou moins fructueux, m’ont mené à l’association DharaviDiary. Son action ? Aider les femmes et enfants du bidonville à transformer leur quotidien, en concevant des produits à partir des déchets de toute la ville déversés dans leur espace de vie. Montée par Nawneet, un documentariste et entrepreneur social, l’association réalise des films sur leurs luttes et leurs succès. C’est là où je suis attendue : la photo, la vidéo, le montage.

Je passerai aussi du temps auprès d’enfants de milieux bien plus aisés, dans le quartier où nous habiterons : Bandra.Lieu d'habitation - Quartier Bandra

L’observation ici et là devrait me permettre de mieux saisir la complexité indienne et ses inégaux accès à l’éducation.

L’envie et l’opportunité de partir à l’étranger n’étaient pas des raisons suffisantes pour écrire un blog. Alors pourquoi ? D’abord, parce nos proches, collègues, familles, auront sans doute le souhait de suivre nos aventures à distance. Parce qu’écrire est mon métier. Et le fait même de poser des mots sur les merveilles et les infamies de cette ville devrait donner naissance (-je vais tout faire pour-) à de beaux récits !

Mathilde

Publicités

2 réflexions sur “Let’s Go to Mumbai !

  1. Magique, magnifique, profite à fond ce seront des souvenirs incroyables. Une petite larme en lisant cette nouvelle aventure, en me disant que je te/vous aurais pas vu avant le départ et que depuis longtemps je n’ai pas prit de tes nouvelles… Mais je pense fort à toi quoi qu’il en soit. Je guetterais les postes sur ton blog pour vous suivrent 😉. Gros bisous ma moum je t’aime ❤️

    J'aime

  2. coucou
    Génial cette idée de blog ! Je ne compte pas perdre une miette de votre périple que je vous souhaite émerveillant, riche en émotions et en rencontres.
    Profitez à fond de cette belle opportunité que vous vous êtes offert !
    Je ne manquerais pas de venir te faire un p´ti coucou a ton retour, que tu me racontes tout ça de vive voix ;).
    Gros bisous et vivement ton prochain post (car tu as l’art de manier les mots 🙂 )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s